Feu_au_Burkina_faso

 

Mouvement de révolte au Burkina Faso

L’Union nationale pour la démocratie et le développement (UNDD) accusée, proteste !

Depuis la mort de l’élève Justin Zongo, battu par la Police, la révolte qui est née à Koudougou, a gagné tout le Burkina Faso. On n’en parle pas beaucoup dans le monde, mais pourtant, on ne compte plus le nombre de gouvernorats, de commissariats de police… incendiés, saccagés, ici et là.

Un homme, dès le départ, a été accusé avec son parti, d’avoir allumé la mèche de cette insurrection : c’est Me Hermann Yaméogo, président de l’UNDD (www.undd.org). Il venait de rentrer d’une visite en Côte d’Ivoire où il est allé soutenir son ami, Laurent Gbagbo. Une relation de cause à effet sera automatiquement établie entre ce voyage et les évènements, enflammant l’imagination d’un Pouvoir qui n’en a jamais été en manque.

hermane_83c45oui  Le patron du parti a eu beau nier, le fait qu’il persiste dans ses convictions par rapport au conflit ivoirien et qu’il se range tout naturellement aux côtés de la juste demande de vérité et de justice des élèves et étudiants burkinabé, a fait qu’on y a trouvé des éléments à charge en plus contre lui. Ce jeudi, on est monté d’un cran dans l’acharnement. Pendant que deux gendarmes étaient postés aux alentours du domicile de Me Hermann Yaméogo à Ouagadougou, deux autres sont allés portés au même lieu une convocation pour le vice-président du parti, El Hadj Hamadou Dabo. Informé, le président du parti, qui se trouvait à Koudougou, 100 kilomètres de la capitale, a voulu aller à Ouagadougou pour voir de quoi il retourne mais les gendarmes firent savoir que c’est seulement le vice président qu’ils voulaient.

Sur ce, Me Yaméogo donna instruction à des membres du parti qui se trouvaient sur place, d’accompagner les gendarmes chez le vice président. Ce qui fut fait. Ce dernier put prendre connaissance de la convocation (« pour affaire le concernant ») et se rendit immédiatement à la Gendarmerie où, pendant plus d’une heure 30, il fut interrogé. Autour de quoi ? De sa présence supposée à un meeting au Campus à Ouagadougou. Il serait allé y rencontrer pour la marche du vendredi des étudiants et dire de faire pire qu’à Ouahigouya où l’on sait qu’il y a eu d’énormes casses de biens publics avec incendie. Le vice président fut finalement relâché avec des mises en garde pour des sanctions pénales qui pourraient tomber sur lui s’il se faisaut un arbitre de la cause. Il a reçu instruction de ne pas bouger pour être entendu à nouveau ultérieurement.

Le parti UNDD, à ce qu’on a appris par des témoins, a tenu à protester une nouvelle fois sur toutes ces accusations et à tenir le pouvoir responsable de tout ce qui pourrait en résulter. Il aurait convoqué le bureau exécutif national du parti.

Interview de l'Opposant Hermann Yaméogo sur la crise Ivoirienne : http://www.sanfinna.com/

 

blasco

 Burkina Faso,hermann Yaméogo,Blaise Compaoré,Cote d'ivoire,laurent Gbagbo,Alassane ouattara,Ouagadougou,San Finna,Koudougou,El Hadj Hamadou Dabo,révolte,Burkinabé,Ivoiriens,Crise Ivoirienne,Abidjan,Burkina Faso,hermann Yaméogo,Blaise Compaoré,Cote d'ivoire,laurent Gbagbo,Alassane ouattara,Ouagadougou,San Finna,Koudougou,El Hadj Hamadou Dabo,révolte,Burkinabé,Ivoiriens,Crise Ivoirienne,Abidjan,Burkina Faso,hermann Yaméogo,Blaise Compaoré,Cote d'ivoire,laurent Gbagbo,Alassane ouattara,Ouagadougou,San Finna,Koudougou,El Hadj Hamadou Dabo,révolte,Burkinabé,Ivoiriens,Crise Ivoirienne,Abidjan,Burkina Faso,hermann Yaméogo,Blaise Compaoré,Cote d'ivoire,laurent Gbagbo,Alassane ouattara,Ouagadougou,San Finna,Koudougou,El Hadj Hamadou Dabo,révolte,Burkinabé,Ivoiriens,Crise Ivoirienne,Abidjan,Burkina Faso,hermann Yaméogo,Blaise Compaoré,Cote d'ivoire,laurent Gbagbo,Alassane ouattara,Ouagadougou,San Finna,Koudougou,El Hadj Hamadou Dabo,révolte,Burkinabé,Ivoiriens,Crise Ivoirienne,Abidjan,Burkina Faso,hermann Yaméogo,Blaise Compaoré,Cote d'ivoire,laurent Gbagbo,Alassane ouattara,Ouagadougou,San Finna,Koudougou,El Hadj Hamadou Dabo,révolte,Burkinabé,Ivoiriens,Crise Ivoirienne,Abidjan,Burkina Faso,hermann Yaméogo,Blaise Compaoré,Cote d'ivoire,laurent Gbagbo,Alassane ouattara,Ouagadougou,San Finna,Koudougou,El Hadj Hamadou Dabo,révolte,Burkinabé,Ivoiriens,Crise Ivoirienne,Abidjan,Burkina Faso,hermann Yaméogo,Blaise Compaoré,Cote d'ivoire,laurent Gbagbo,Alassane ouattara,Ouagadougou,San Finna,Koudougou,El Hadj Hamadou Dabo,révolte,Burkinabé,Ivoiriens,Crise Ivoirienne,Abidjan,Burkina Faso,hermann Yaméogo,Blaise Compaoré,Cote d'ivoire,laurent Gbagbo,Alassane ouattara,Ouagadougou,San Finna,Koudougou,El Hadj Hamadou Dabo,révolte,Burkinabé,Ivoiriens,Crise Ivoirienne,Abidjan,Burkina Faso,hermann Yaméogo,Blaise Compaoré,Cote d'ivoire,laurent Gbagbo,Alassane ouattara,Ouagadougou,San Finna,Koudougou,El Hadj Hamadou Dabo,révolte,Burkinabé,Ivoiriens,Crise Ivoirienne,Abidjan,Burkina Faso,hermann Yaméogo,Blaise Compaoré,Cote d'ivoire,laurent Gbagbo,Alassane ouattara,Ouagadougou,San Finna,Koudougou,El Hadj Hamadou Dabo,révolte,Burkinabé,Ivoiriens,Crise Ivoirienne,Abidjan,pays des hommes integres,pays des hommes integres,pays des hommes integres,pays des hommes integres,pays des hommes integres,pays des hommes integres,pays des hommes integres,Justin Zongo,Justin Zongo,Justin Zongo,Justin Zongo,Justin Zongo,Justin Zongo,Justin,undd,undd,UNDD,UNDD,UNDD,undd