17 juin 2011

Crise ivoirienne : Viols, exactions, rackets, assassinats, le pathétique visage de l'actuelle armée de Côte d'ivoire

Recherche personnalisée A Abidjan, on circule toujours à ses risques et périls. Il y a quelques jours, un Français empruntant l’un des principaux axes de la ville, le «VGE» (les initiales de l’ex-président Valéry Giscard d’Estaing), s’est fait braquer son pick-up par des hommes en armes. Sur le boulevard qui longe la lagune Ebrié, des hommes en tenue militaire ont récemment stoppé le 4 x 4 du patron du renseignement militaire ivoirien, au beau milieu du trafic, avant de lui dérober son véhicule et ses... [Lire la suite]