squelette dent de fer, rubrique culture burkinapourtous

Mai 2009 le Chêne, à 35 km de Troyes.

Les archéologues découvrent un squelette à l'apparence inhabituelle : dans sa mâchoire est incrustée une de fer !!

Lors de fouilles réalisées dans le département de l’Aube, des archéologues ont mis au jour un squelette. Une sépulture en particulier avait retenu l’attention leurs attentions. Dans la bouche du défunt, seules 31 dents ont été retrouvées, ainsi que, pour remplacer la dent manquante, un morceau de fer, d’un diamètre d’1 à 2 millimètres, et d’une longueur de 25 millimètres, s’intégrant parfaitement dans la cavité des dents d’un crâne de cette époque. Une sorte donc de "prothèse métallique", intervention tout à fait exceptionnelle et même plus, totalement improbable, pour une époque aussi lointaine que celle appartenant à l’âge du fer !!

Les tombes gauloises sont rarement bien conservées. Les ossements ont tendance à se dégrader rapidement et, parfois, il ne reste que les dents du défunt, comme c’est le cas ici. À notre époque, la chirurgie dentaire est bien entendu chose commune

Mais le fait que cette opération se soit déroulée à une époque aussi lointaine que ne la été celle de l’âge du fer, ne pouvait que diviser les chercheurs .

Les archéologues ont déterminé que le défunt disposait également d’un véritable pivot, avec certainement une dent artificielle créée d’ivoire ou d’os. Dans cette enquête, retracée dans l’émission « les Experts du Passé », des chercheurs réfléchissent à cette découverte.

Les gaulois maîtrisaient-il vraiment la prothèse dentaire ? A cette époque, le IIIème siècle avant Jésus-Christ, cette pratique est totalement lire la suite et regarder la vidéo de ce magnifique reportage ICI